Présentation du Pôle des Jamelles

 

Le Pôle des Jamelles est un centre de valorisation et de traitement multifilières des déchets du Syndicat intercommunautaire du littoral (SIL). Il est situé sur la commune d’Échillais, en Charente-Maritime, et tient son nom de celui du lieu-dit "Les Jamelles" où est situé le futur équipement.

Un investissement d’avenir pour le territoire

Mieux traiter et valoriser les déchets dans un souci de performance technique, environnementale et économique, tel est l’objectif partagé par l’ensemble des élus du Syndicat Intercommunautaire du Littoral (SIL).

Dès 2007, Le SIL a cherché une solution unique pour traiter et valoriser les déchets ménagers. Après une phase d’études et de réflexions approfondies (études techniques, visites d’installations…), les élus ont choisi de remplacer les usines d’incinération d’Échillais et de Saint-Pierre-d’Oléron par un nouveau centre multifilières construit sur le site d’Échillais.

Un centre unique et multifilières, gage de performance

Le pôle des Jamelles constitue donc un investissement d’avenir pour le territoire. Ce nouveau centre de valorisation et de traitement des déchets par compostage et incinération vient en complément des politiques de réduction des déchets et de tri menées par les communautés d’agglomération ou les communes membres du SIL, et répond à une triple exigence :

  • qualité et continuité du service public ;
  • respect de l’environnement ;
  • maîtrise des coûts.

Le Pôle des Jamelles est autorisé à incinérer 69 000 tonnes de déchets dont 57 000 tonnes d’ordures ménagères et 12 000 tonnes d’encombrants issus des déchetteries.

Un projet mûrement réfléchi

La création du Pôle des Jamelles est le fruit d’une réflexion concertée. Plusieurs étapes jalonnent la naissance du projet :

  • 2005 : Création du SIL et lancement de l’étude du projet
  • 2006 : Consultation pour l’assistant à maître d’ouvrage
  • 2007 : Début de la réflexion technique
  • 2008-2009 : Choix des technologies et définitions des procédures/discussion avec la base aérienne sur ses besoins futurs
  • 2009-2010 : Évolution du périmètre du SIL avec l’adhésion des communautés de communes de l’Ile-d’Oléron, du bassin de Marennes, du canton de Gémozac et de la Saintonge viticole.
  • 2011-juin 2012 : Consultation
  • 2012-2014 : Études de réalisation, Dossier de Demande d’Autorisation d’Exploiter (DDAE)...

Pour en savoir plus sur les grandes étapes du projet