Réduire la quantité des déchets : une ambition partagée

Au-delà de la question de l’élimination des déchets à laquelle répond le SIL, les collectivités membres du SIL travaillent depuis de nombreuses années à diminuer la quantité de déchets ménagers collectés sur leur territoire. Leur ambition : poursuivre la diminution du volume des déchets à la source, en développant des actions fortes et emblématiques en faveur du tri.

Diminuer la quantité de déchets ménagers collectés sur le territoire

L’éventail des actions mises en place par les collectivités membres du SIL est large : redevance incitative, compostage domestique, Stop pub, sensibilisation au gaspillage alimentaire auprès des familles ou des cantines, incitation à la réparation…

Les territoires travaillent également à développer de nouvelles filières de tri, comme la mise en place de bornes textiles, la collecte du mobilier, etc.

Les effets de ces actions volontaristes menées "à la carte" par les collectivités, année après année, portent leurs fruits. Aujourd’hui le SIL observe une diminution des ordures ménagères à l'échelle du territoire de l’ordre de -4 % entre 2014 et 2015 et -7 % depuis 2011.

 

Cette réduction du volume des déchets a été intégrée dans la conception du pôle des Jamelles. Le dimensionnement du centre de valorisation et de traitement multifilières des déchets prend en compte la prévision d’une baisse des tonnages de 32 kg par habitant d’ici à 2025 alors même que la population augmente de 1,14 % par an (hypothèses confirmées par les chiffres de l’INSEE).