L'impact du chantier au niveau local

L’impact en termes d’emploi

La construction du centre de valorisation multifilières a représenté 550 000 heures travaillées. Pendant la phase chantier ce sont quelque 240 personnes qui sont intervenues sur site au plus fort de l’activité.

La nouvelle unité de traitement et de valorisation des déchets a permis de maintenir les emplois existant  dans les structures d’Échillais et d’Oléron. 31 personnes travaillent sur le site.

La limitation des nuisances potentielles

Le chantier de construction du Centre de valorisation et de traitement multifilières est situé à l’écart des habitations (il y a peu de riverains), mais se voulait exemplaire. Dans cette optique, le Syndicat intercommunautaire du littoral (SIL) avait demandé aux entreprises de mettre en place des mesures pour diminuer les éventuelles nuisances liées aux travaux.

Parmi ces mesures figuraient :

  • la réduction du bruit ;
  • la limitation des envols de poussière ;
  • la préservation de la propreté du site ;
  • la limitation du trafic…